Change Language: fr
  • English
  • Italiano
  • Français
  • Deutsch
  • Español
  • Русский
/
CallCenter (+39) 041 24 24
Login
/
/
Le site touristique officiel
de la Ville de Venise
City of Venice

You are here

Santa Croce

En partant de Piazzale Roma, laissez sur votre gauche le tout nouveau pont della Costituzione (Calatrava, 2008) sur le Grand Canal et continuez jusqu’à l’un des deux ponts qui enjambent le Rio Nuovo (ouvert en 1938). Traversez les Jardins Papadopoli, parc aménagé en 1834 d’après un projet de Francesco Bagnara (et restructuré en 1863) qui occupe l’emplacement de l’ancien ensemble conventuel della Croce, démoli en 1810.

Très étendu à l’origine, ce dernier fut réduit à ses dimensions actuelles lors de la création du rio Nuovo en 1932-33. Au milieu des arbres sur votre gauche se trouve le monument dédié à Pietro Paleocapa (1788-1869), illustre ingénieur-expert hydraulique.
Sur votre droite, donnant sur les jardins, se trouve la façade du palais Foresti – Papadopoli, qui date de la fin du XVIe siècle et était célèbre pour les fêtes nocturnes qui s‘y déroulaient ainsi que pour son jardin empli de plantes et de fleurs exotiques.

Après avoir traversé les jardins, vous arrivez au pont dei Tolentini. À droite, vous pouvez admirer le fronton semi-circulaire du Palais Condulmer (n.251), datant du XVIIIe siècle et qui appartenait à la famille du pape Eugène IV, élu en 1431. Après le pont se trouve l’église de San Nicolò da Tolentini (les Tolentini appartenaient à la confrérie « chierici Regolari Teatini », fondée à Rome en 1524 par Giovanni Pietro Caraffa – qui allait devenir le pape Paolo IV – et par S. Gaetano da Thiene. Après le sac de Rome, la famille se réfugia à Venise).
Sur le Campazzo dei Tolentini se trouve l’entrée de l’ancien couvent des Tolentini, aujourd’hui Institut Universitaire d’Architecture. Le portail est un exemplaire remarquable d’architecture contemporaine et a été réalisé en 1985 sur un projet de l’architecte Carlo Scarpa (1906-1978).

Poursuivez ensuite votre chemin Calle de Ca’ Amai, traversez le pont delle Sechere avant de prendre la calle du même nom puis la Calle delle Chiovere (on appelait « chiovere » les terrains où l’on mettait à sécher les tissus de laine après la teinture) pour arriver enfin Campo San Rocco. À gauche, vous pouvez voir l’église San Rocco et la Scuoletta di San Rocco (premier bâtiment construit dans le quartier par la confrérie) et, à droite, un majestueux bâtiment Renaissance qui abrite la Scuola Grande di San Rocco, dont la construction débuta en 1546 sur un projet initial de Bartolomeo Bon, avant d’être terminée par Sante Lombardo et, enfin, par Scarpagnino.

Du campo San Rocco, admirez l’abside majestueuse de la Basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari, dont la façade principale donne sur Campo dei Frari, du côté du Rio du même nom. Pour arriver au campo, longez l’église.
Campo dei Frari : autour de ce grand campo s’élèvent plusieurs édifices, qui appartenaient à plusieurs associations laïques de dévotion, nommés « scuole » à Venise, dont, au n. 2998, l’ancienne Scuola della Passione (1593), autrefois la compagnie religieuse la plus importante après les six Scuole Grandi. Sur le côté de la façade de l’église dei Frari se trouvent l’Archivio di Stato et la Surintendance des Archives de la région Vénétie, ancien couvent franciscain dont la façade de Lorenzo Santi remonte au XIXe siècle.

Après avoir traversé le pont dei Frari , continuez vers la gauche et traversez le pont de San Stin pour arriver Campo San Stin (Santo Stefano Confessore) qui porte le nom de l’église qui s’y élevait avant d’être démolie par l’administration napoléonienne en 1810. À gauche du campo, prenez la calle del Tabacco et tournez ensuite à droite dans la Calle del Magazen jusqu’à arriver à l’ensemble San Giovanni Evangelista (portail, école et église). Son origine remonte au XIIe siècle et à la construction de l’église de San Giovanni Evangelista sur un terrain de la famille Badoer (propriétaire de nombreux terrains dans le quartier.)
Le campiello di S. Giovanni Evangelista fut aménagé entre 1478 et 1481 par Pietro Lombardo, qui y réalisa un entablement soutenu par d’élégants pilastres corinthiens Renaissance d’une harmonie remarquable. La belle paroi en marbre, où s'ouvrent un portail (fermé par une grille jusqu'au XIXe) et deux fenêtres à tympan, présente un couronnement curviligne orné d’un aigle (symbole de l’évangéliste) et de deux anges en adoration devant la Croix (évoquant la relique conservée par la confrérie). Le pilum porteétendard est de 1553.

Continuez ensuite par la calle dell’Olio ou del Caffetier, sur laquelle s’ouvrent la corte del Calderer (forgeron), à droite, et la corte Nova, à gauche, et qui ont conservé leur pavement en briques, jusqu’à arriver au Rio Marin et à la Fondamenta della Late. Traversez le pont della Late puis le pont del Cristo : arrivé Campiello del Cristo, tournez à droite, puis à gauche, jusqu’au Campiello Stropa où vous trouverez un « sotoportego » (porche) menant Corte dell’Anatomia ou Fiorenzuola. Tournez à droite et traversez le pont dell’Anatomia. Sur votre droite, au n. 1507, se trouvait l’ancien Teatro Anatomico, qui était le collège des Médecins. Une loi datant de 1368 imposait, chaque année et durant une période déterminée, de procéder à la dissection des cadavres. Vers 1480, le docteur Alessandro Benedetti proposa la construction d’un théâtre anatomique mais ce projet n’allait être réalisé que deux siècles plus tard grâce au legs d’un médecin de la famille Loredan. Le théâtre anatomique fut donc créé en 1671 dans cet édifice.

Vous êtes maintenant arrivé Campo San Giacomo dell’Orio. Il s’agit de l’un des rares campi de la ville partiellement arboré, et il est subdivisé en trois secteurs séparés par la position particulière de l’église, dont la façade donne sur le cimetière, plus isolé et proche du rio dont il porte le nom. Le campanile est lui aussi un élément architectural qui joue un rôle important dans ce paysage. Parmi le groupe d'édifices qui bordent le campo, au n. 1621-24 se trouve le Palais Pemma, terminé au début du XVIIIe siècle et, au n. 1584-86, le palais Mariani (XVIIe siècle).
Sur le campo sont disposés trois puits, le premier en marbre de Vérone et les deux autres en pierre d’Istrie, tous datant du XVIe siècle.
Cette zone a toujours joué un rôle important dans la vie du quartier et est restée un lieu de rencontre de ses habitants, qui fêtent leur patron le 25 juillet.
La signification du nom « Orio » est mal connue : selon certains, le nom viendrait de « rio », tandis que d’autres affirment qu’il rappelle la présence d’un laurier ou de la famille Orio qui y habitait.

Continuez votre chemin par la Calle Larga jusqu’au pont del Megio.
Vous pouvez choisir un parcours alternatif pour arriver au campo San Zan Degolà et à l’église qui porte son nom : calle del Spezier, Calle del Capitelo et campo San Zan Degolà – Église. En retournant vers le Pont del Megio, continuez par Ramo del Megio puis tournez à gauche et tout de suite à droite avant de prendre Ramo et Calle del Tentor pour arriver Salizzada San Stae. Tournez à gauche pour arriver au Palazzo Mocenigo, qui se trouvesur votre droite.

Continuez en direction du Grand Canal en passant par Campo San Stae, qui donne sur le Grand Canal et est dominé par l’église du même nom.
À gauche de l’église, vous remarquerez le bâtiment de la Scoletta dei Tiraoro e Battiloro, construction élégante remontant à 1709 et qui appartenait autrefois à la confrérie du même nom. Le bâtiment accueille aujourd’hui des expositions d’art contemporain.

Traversez le petit pont de Ca’ Giovanelli et prenez calle de Ca’ Pesaro. Vous arriverez alors devant l’entrée monumental du Musée Ca’ Pesaro.
De la Fondamenta de Ca’ Pesaro, vous pouvez voir en face le Palais Agnusdei, dont les reliefs représentent une Annonciation, un Agneau Mystique et les symboles des quatre évangélistes (Zodia). Continuez par la Calle del Tiozzi, le pont del Ravano, et la calle del Ravano. Au bout de cette dernière calle, tournez à gauche et suivez la Calle di Ca’ Corner jusqu’à arriver au Palais Ca’ Corner della Regina. Si vous choisissez par contre de tourner à droite, l’itinéraire continue par Calle della Regina jusqu’au porche Gian Andrea della Croce. Après avoir traversé le pont du même nom, vous arriverez Campo San Cassiano.
Tournez à droite de l’église, remontez la Calle del Campanile jusqu’au bout et vous arriverez Fondamenta dell’Olio, devant le Grand canal, où vous pourrez admirer la vue magnifique sur le célèbre palais Ca’ D’Oro (voir l’itinéraire de Cannaregio).

Après avoir traversé le pont au bout de la Fondamenta dell’Olio, vous entrerez dans la zone du Marché du Rialto, un vaste quartier qui comprend Campo delle Beccarie (boucheries), Campo de la Pescaria, la Casaria (vente de fromages), Campo della Corderia, Campo Cesare Battisti (anciennement Bella Vienna), l’Erbaria (légumes), la Naranzeria (oranges) d’où vous déboucherez sur le Campo San Giacomo di Rialto où se dresse l’église du même nom.

Nous vous conseillons…

  • arrivare a Venezia

    THEATRE DE LA FENICE

    Visite audioguidée du Théâtre de la Fenice, qui illustre l’histoire du Théâtre et de sa reconstruction.

    .

    READ MORE

  • Fulvio Roiter - Photographies 1948-2007

    "Casa dei Tre Oci" présente la première rétrospective consacrée au grand Fulvio Roiter! Achetez votre billet maintenant!

     

    READ MORE

  • CA' FOSCARI TOUR

    Une visite spéciale dans les salles les plus prestigieuses de Ca' Foscari et Ca' Dolfin: Ca' Foscari Tour.

     

    READ MORE

  • PEGGY GUGGENHEIM COLLECTION

    La Collection est l'un des musées les plus importants d'Italie pour l'art européen et américain du XXe siècle

     

    READ MORE